.ελ et .ευ : deux extensions en alphabet grec rejoignent notre catalogue de produits !

Découvrez ces nouvelles extensions et les opportunités des caractères non latins, notamment en alphabet grec.

Si de nombreuses extensions acceptent des caractères non latins, dont l’alphabet grec, rares sont celles dédiées uniquement à cet alphabet. Ainsi,  grâce au développement de deux extensions .ελ (Grèce) et .ευ (Union Européenne), l’identité grecque fait son apparition dans le portefeuille des extensions gérées par Netim ! 

 

Deux extensions en alphabet grec

 

.ελ, l’extension grecque par excellence

extension_alphabet_grec

Les extensions locales sont de réelles opportunités pour les pays de développer leur dynamisme digital. La Grèce ne fait pas exception à la règle grâce à ses extensions dédiées au territoire et à la langue grecque.

Un territoire riche de sa culture et son histoire, et de son langage si spécifique. Car si le vecteur culturel passe par le langage, cela faisait bien longtemps que le territoire digital faisait exception à la règle.

Avec l’apparition de l’alphabet grec dans le paysage des extensions, les entreprises, commerces ou particuliers pourront à présent se créer une présence digitale à leur image. De même, tout investisseur étranger pourra également proposer une version adaptée aux populations parlant grec.

Commandez votre .ελ !

 

.ευ, lorsque l’Europe se met au grec

EU_alphabet_grec

S’il y a bien une extension qui ne pouvait faire abstraction des spécificités de langage c’est bien le .EU. Avec 28 pays membres et 24 langues officielles, il existe de nombreux alphabets au sein des pays européens.

Outre ces spécificités linguistiques, il s’agit bien de permettre à chaque peuple de s’exprimer au travers de son propre alphabet. Les questions d’identités nationales étant au centre des préoccupations européennes depuis quelques années, il était fondamental pour l’Eurid de s’adapter et proposer des extensions en caractères non latins.

Commandez votre .ευ !

 

Les IDN, la nouvelle norme pour des adresses web avec caractères non latins

 

Jusqu’en 2003, les noms de domaine n’étaient composés que de caractères latins, des chiffres de 0 à 9 et de tirets. Une gamme de caractères qui correspond à ceux présents sur un clavier anglophone.
Ainsi, les spécificités linguistiques étaient effacées au profit d’une norme supposée satisfaire le plus grand nombre d’utilisateurs.

Afin de réparer cette limitation, les IDN (Internationalized Domain Name) ont été créés. Le principe est simple : traduire les caractères non latins sous la forme d’Unicode. Cette forme étant compréhensible par le modèle préalablement en place.

Ainsi, accentués.com devient, une fois la traduction effectuée, xn--accentus-h1a.com. Si vous souhaitez enregistrer votre nom de domaine avec des caractères non latins, vous pouvez utiliser notre traducteur en ligne et visualiser la façon dont votre domaine sera interprété.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer