Les enregistrements des noms de domaine en .AU (Australie) sont ouverts depuis le 24 mars !

Tout ce que vous devez savoir concernant l'ouverture des enregistrements de noms de domaine directement en .au (Australie)

Dès le 24 mars, il sera enfin possible d’enregistrer vos noms de domaine directement en .au.

Comme de nombreux pays, l’Australie ouvre son extension de 1er niveau en complément des extensions de second niveau historiques telles que les .com.au, .net.au …

Qui peut enregistrer un nom de domaine en .au ?

 

L’enregistrement est ouvert aux personnes morales enregistrées en Australie ainsi qu’aux titulaires d’une marque australienne.

  • Si l’enregistrement est basé sur une société australienne, il n’y a aucune restriction dans le choix du nom de domaine (contrairement au .com.au et au .net.au, il n’est pas nécessaire d’avoir une correspondance avec l’abréviation ou l’acronyme du nom de l’entreprise ou être en lien avec son activité, ses produits ou services)
  • Si l’enregistrement est basé sur une marque australienne, le nom de domaine en .au doit être strictement identique à la marque (comme c’est le cas sur les .com.au et .net.au).

 

Quelles sont les différentes phases de cette ouverture ?

 

  1. Grandfathering : du 24 mars 2022 au 20 septembre 2022 (UTC)
    Il s’agit d’une période destinée aux titulaires d’un nom de domaine dans une extension de second niveau .au. Durant cette période, ils pourront demander l’équivalent de leur domaine directement en .au en priorité.
  2. Ouverture générale : à partir du 24 mars 2022 (UTC)
    Si le domaine souhaité en .au et n’a pas d’équivalent dans une extension de second niveau, la règle du premier arrivé premier servi s’appliquera.
  3. Ouverture générale : à partir du 21 septembre 2022 (UTC)
    Les noms de domaine en .au ayant un équivalent dans une extension de second niveau, et dont les titulaires ne se seraient pas manifestés au cours de la période d’enregistrement prioritaire, seront ouverts à tous, selon la règle du premier arrivé premier servi

 

Comment sont gérées les priorités ?

 

  • Priorité Catégorie 1 : les noms de domaine dans une extension de second niveau ayant une date de création antérieure au 4 février 2018 inclus.
  • Priorité Catégorie 2 : les noms de domaine dans une extension de second niveau ayant une date de création postérieure au 4 février 2018.

 

  • Une demande en catégorie 1 est prioritaire sur une demande en catégorie 2.
  • En cas de demande multiple en catégorie 1, un accord amiable devra être trouvé entre les titulaires directement, sans quoi le domaine restera réservé jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une demande.
  • En cas de demande multiple en catégorie 2, le titulaire du nom de domaine dans une extension de second niveau ayant la date d’enregistrement la plus ancienne, obtiendra l’équivalent en .au.

 

Je réserve mon nom de domaine .AU

 

Voir d’autres articles similaires

Sébastien Almiron

Directeur Commercial & Marketing (CSMO) @ Netim & FranceDNS

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page