Que sont les IDNs et quels avantages ont-ils ?

Comment bien utiliser les noms de domaine internationalisés (IDNs) dans le développement de votre marque ?

Les IDNs (Internationalised Domain Names, soit Noms de Domaine Internationalisés) sont des noms de domaine qui peuvent contenir des caractères spéciaux ou provenant d’alphabets non-latins. Créés en 2003, les IDNs ont été pensés pour pallier au manque de représentation linguistique des noms de domaine standards. Ces derniers ne peuvent en effet contenir que des caractères latins, des chiffres et des tirets.

Cette ambition a continué de motiver d’autres évolutions après les IDNs, de la création d’un standard pour les adresses e- mail internationalisées au lancement de nouvelles extensions IDN.

Mais que gagne-t-on à enregistrer un IDN plutôt d’un domaine standard ? Les réponses ici !

 

Avantages

 

Valoriser sa marque

 

Le développement de votre présence en ligne et par extension l’achat d’un nom de domaine, peuvent intervenir une fois votre marque déjà établie. Une question se pose alors : comment l’intégrer à un nom de domaine ? Si elle contient des lettres accentuées,  se passer des accents peut sembler être un passage obligé. Mais avant de faire ce choix, il peut être utile de se poser quelques questions.

 

  • Vos clients n’auront-ils pas plus de mal à vous trouver ? Si votre nom de domaine comprend des mots communs qui d’habitude, prennent accents ou trémas, s’en défaire pourrait vous priver de trafic qualifié. Dans ce cas-là, envisagez d’enregistrer les deux versions de votre domaine et de rediriger l’IDN vers votre site principal.

 

  • Votre nom de marque ou d’entreprise ne prennent-ils pas une signification différente une fois privés de leurs accents ? Si l’amalgame peut parfois ne pas sauter aux yeux pour qui connaît votre entreprise, transformez par exemple “ chocolat corsé” en “chocolatcorse.fr” pourrait prêter à confusion.

 

En bref : ne diminuez pas la valeur de votre marque en passant par un nom de domaine standard à tout prix. Et si vous craignez qu’opter pour un IDN ne vous ferme les portes à l’international, le point suivant va vous intéresser.

 

Partir à la conquête du marché international

 

Picto - Marché international

Ça y est, votre entreprise s’est décidée pour un nom de domaine accentué ! Bémol cependant : tout le monde ne trouvera pas ce caractère sur son clavier, ce qui risque de compliquer l’accès à votre site.

Une solution existe : la stratégie multi-domaine. Le principe est simple puisqu’il s’agit d’avoir plusieurs noms de domaine pour viser différentes zones linguistiques. Le but est d’établir une présence locale solide et de simplifier la tâche au maximum pour vos clients en leur proposant un site qu’ils peuvent trouver facilement, dans leur langue de prédilection. Ce qui n’est pas à négliger, puisque l’accessibilité et la simplicité d’utilisation sont des atouts pour toucher un plus large public et transformer les visites sur votre site en ventes. L’intérêt pour votre référencement est aussi à prendre en compte, comme nous le verrons ensuite.

Les IDNs sont par ailleurs disponibles sur plusieurs ccTLDs, des extensions nationales. Ce qui peut vous permettre de gagner d’autant plus en visibilité dans les recherches locales.

 

Protéger sa marque

 

En prime des multi-enregistrements visant à atteindre un nouveau public, il est aussi possible d’enregistrer des noms de domaine de façon préventive. Pour éviter une confusion entre une marque concurrente et la vôtre, par exemple. Ou encore pour éviter que quelqu’un n’enregistre un nom de domaine afin de nuire à votre organisation ou à vos clients. Ce qui est d’ailleurs arrivé lors du lancement du site gouvernemental https://www.republique-numerique.fr/. En effet, un second site était apparu peu après, à l’adresse similaire sinon qu’elle incluait les accents aigus. Mais, surtout, son contenu était anti-gouvernement, ce qui n’est pas idéal pour mener à bien une campagne d’information. Certaines marques comme Hermès, L’Oréal ou Céline l’ont bien compris. Les versions IDNs de leur nom de domaine redirigent ainsi vers leur site principal, un exemple à suivre.

Hormis les enregistrements préventifs ciblés, vous pouvez également bénéficier de programmes dédiés à la protection de marque. Ils consistent à protéger votre marque de tout enregistrement non-autorisé sur un éventail d’extensions. Ces mécanismes n’incluent pas uniquement votre marque mais aussi, selon l’option choisie, un certain nombre de variations. Pour en apprendre plus à ce sujet, vous pouvez consulter notre page : Protection de marque.

Chaque domaine doit être enregistré et géré indépendamment. Aussi, ce n’est pas parce que vous enregistrez chocolatcorse.fr que chocolatcorsé.fr vous appartient.

 

Inclure les utilisateurs

 

S’il est difficile pour les internautes de taper des caractères qui n’existent pas sur leurs claviers, il ne l’est pas moins d’avoir à utiliser tout un autre alphabet pour accéder à ce que l’on recherche. Pourtant, c’est bien ce que sont forcés de faire certains internautes pour pouvoir consulter certains sites web. Or, entre 2000 et 2021, c’est le pourcentage d’utilisateurs parlant des langues aux alphabets non-latins qui a connu la plus forte progression : jusqu’à 9 348% plus d’internautes selon Internet World Stats.

Top 10 languages used on the web

Au-delà de l’accessibilité, votre image de marque ne peut que gagner à prendre en compte les spécificités de vos clients. Leur proposer un site web facile à trouver dans leur langue est un vrai plus. D’autant que ça leur évite d’avoir à passer par une langue-pont (l’anglais par exemple), qui risque de rendre la communication moins efficace.

 

Penser SEO

 

Dans notre article sur les façons de bien choisir son nom de domaine, la possibilité d’intégrer des mots-clés à son domaine est abordée. Les IDNs s’avèrent utiles dans ce cas-là également, puisqu’ils vous permettent d’insérer des mots-clés dans la langue du public visé, sans en tronquer les caractères.

Ce qui veut dire que lorsqu’un utilisateur recherchera ces mêmes mots en les orthographiant normalement, votre site a plus de chances d’être en tête des résultats. Pour bénéficier de cet avantage tout en conservant votre domaine non-IDN, il est aussi possible d’enregistrer un IDN et d’établir une redirection vers votre domaine principal.

 

Inconvénients

 

Phishing

 

Les IDNs ont parfois eu mauvaise réputation, particulièrement dans les premiers mois après leur lancement. La raison ? Une crainte qu’ils soient utilisés massivement pour mener ce que l’on appelle des attaques homographiques. Ces dernières consistent à créer des noms de domaine imitant le nom d’une organisation, entreprise ou marque reconnue. Autrement dit, c’est une forme de phishing.

Les IDNs s’y prêtent à cause de la ressemblance entre certains caractères issus d’alphabets différents. Difficile de distinguer, par exemple, un а issu de l’alphabet cyrillique et un a tiré, lui, de l’alphabet latin. C’est d’ailleurs ce que cherche à démontrer l’auteur du site suivant, https://www.аррӏе.com/ (https://www.xn--80ak6aa92e.com/ en version punycode), qui n’appartient pas à la célèbre multinationale comme on pourrait le penser.

Diagramme Venn Alphabets

Et comment s’en protéger

 

Les attaques homographiques utilisant des IDNs ne sont pas l’une des sources principales de danger sur le net. Mais il reste nécessaire de protéger les utilisateurs. C’est pourquoi quelques Registres interdisent l’enregistrement de domaines mélangeant des caractères provenant d’alphabets différents. Une pratique que certains experts voudraient voir devenir le standard.

En attendant qu’une solution se profile à ce niveau, certains navigateurs, comme Google Chrome, affichent un message d’avertissement quand vous tentez d’accéder à des sites suspects. Chrome montre aussi le punycode de l’IDN (plus d’explications sur notre page dédiée aux IDNs) si il est considéré à risque. Des règles précises régissent ce que Chrome considère comme à risque (voir la liste complète des règles IDN). L’idée est d pour pouvoir reconnaître un IDN douteux au premier coup d’oeil et ce sans désavantager les IDNs légitimes.

Quant à protéger votre propriété intellectuelle de ce type d’imitations, les mécanismes de protection de marque peuvent s’avérer utiles, comme nous l’avons abordé plus haut.

 

Le mot de la fin

 

Depuis leur introduction, l’intégration des IDNs, notamment dans les adresses e-mail, ne cesse de s’améliorer. Ils semblent en passe de gagner une place de plus en plus importante si l’on considère le nombre croissant d’internautes utilisant des alphabets cyrillique, arabe ou des kanjis japonais, pour n’en citer que quelques-uns.

Et vous avez désormais quelques clés sur la façon de mettre à profit leur potentiel dès aujourd’hui !

Vérifiez la disponibilité de votre nom de domaine

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page