EURid & Brexit, le calendrier final dévoilé !

Découvrez le calendrier, règles de conformité, les solutions existantes pour conserver votre domaine en .eu !

Il y a quelque temps le Royaume-Uni annonçait sa décision de sortir de l’Union Européenne. Ainsi, de nombreuses institutions ont dû réfléchir aux conséquences concrètes sur leur activité. C’est le cas du registre du .eu (extension européenne) : l’EURid.

En effet, l’acquisition d’un domaine sous cette extension se fait sous couvert du respect de certaines conditions. Notamment celle d’être un résident de l’Union ou bien un citoyen de cette même Union. Qu’en est il des résidents britanniques ? Ou bien des citoyens britanniques résidant au sein d’un des pays non membres de l’Union ?

Pas de panique ! A suivre, nous vous détaillons les rouages de cette organisation 🙂

 

Petit rappel des conditions d’acquisition d’un .eu

Avant toute chose, revenons sur les conditions d’enregistrement d’un .eu. D’ordinaire, vous pouvez acquérir un .eu si vous répondez à un de ces critères :

  • Être un citoyen de l’Union Européenne
  • Un résident au sein d’un des pays membres de l’Union Européenne
  • Une entreprise établie au sein de l’Union Européenne

La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne remet donc en cause sa place dans la liste des pays et citoyennetés acceptés lors de l’obtention d’un .eu. L’EURid a donc dû mettre en place un calendrier permettant aux titulaires concernés de (re)devenir conformes aux exigences du registre. Cette période appelée “période de transition” se clôturera le 31 décembre 2020.

Durant cette période de transition, il sera toujours possible pour tout titulaire de devenir conforme aux exigences du l’EURid (grâce à notre service de prête nom par exemple).

Afin de simplifier le lexique, nous parlerons de “titulaires britanniques” pour représenter les titulaires citoyens ET résidents britanniques ou résidents dans un pays non membre de l’UE. En d’autres termes, les titulaires non conformes.

 

Calendrier & mesures appliquées par l’EURid

Comment conserver mon nom de domaine .EU après le Brexit ? Vous êtes au bon endroit.

1. Quelles seront les étapes ?

 

Le 1er octobre 2020, l’EURid informera par e-mail les titulaires britanniques qu’à partir du 1er janvier 2021, ils ne rempliront plus les critères d’éligibilité à l’acquisition d’un .eu. De ce fait, le mail aura pour objectif de détailler les points sur lesquels ils doivent se rendre conformes (notamment en modifiant leur adresse grâce à un service de prête nom).

Le 21 décembre 2020, l’EURid renverra un second e-mail aux titulaires n’ayant apporté aucune modification et donc restés non conformes. Il leur sera également expliqué les risques de cette non conformité.

Le 1er janvier 2021 à partir de 00:00:00 CET, un nouvel e-mail sera envoyé aux titulaires britanniques non conformes les informant que leur(s) domaine(s) est(sont) retiré(s). A partir de cette date, l’EURID n’acceptera plus l’enregistrement de nouveaux noms de domaine par des titulaires britanniques. De même, il ne sera plus possible de transférer un nom de domaine à un titulaire britannique.

Retirer un nom de domaine signifie le supprimer du fichier de zone du registre.

De ce fait, ce nom de domaine ne fonctionne plus puisqu’il ne supportera plus aucun service tel que les sites web ou bien les e-mails.

Douze mois après cette période de transition, le 1er janvier 2022 00:00:00 CET les domaines retirés seront à nouveaux disponibles à l’enregistrement général. Leur libération se fera par lots.

 

2. Vous n’avez pas tout retenu ? Voici une frise pour y voir plus clair dans le calendrier de l’EURid !

 

 

Concerné ? Voici une solution vous permettant de conserver votre domaine .eu !

 

Il existe une solution assez simple vous permettant d’avoir une adresse au sein d’un des pays membre de l’Union Européenne. Appelé plus communément le “prête nom” il s’agit en réalité d’utiliser les coordonnées de votre registrar (Netim par exemple) en lieu et place des vôtres.

Ainsi, les restrictions liées au titulaire ne sont plus applicables et vous pouvez bénéficier de votre domaine en toute légalité.

 

Plus d’infos sur le prête nom ici ! 

 

Voir des articles similaires !

Bouton retour en haut de la page